2. Lonely Guardian

Contemplant l’horizon à l’aube, The Saint médite, assis en haut de l’arbre triomphant. Il saisit l’un des fruits oranges de l’arbre et, en pressant fermement celui-ci, en extrait une graine, plus communément appelée « graine de l’âme ». Déposant cette graine sur un amas de feuilles séchées positionné au fond de son calumet, il peut enfin ressentir et apprécier les voix en présence. C’est devenu une habitude pour lui ; son calumet dégage une vapeur sucrée et aromatisée qui, dans les volutes, fait affleurer d’apaisantes visions. 
The Saint est un visionnaire et s’impose de ne jamais dévoiler la peur qui s’est instillée en lui. Du haut de son arbre mystique surplombant tout le monde visible, le protecteur demeure stoïque et droit, se remémore calmement les fracas qu’a connus l’Univers, et, loin de les fuir, tente de les faire siens.
« Ne jamais commettre d’erreur », telle est la devise de ce leader exemplaire et charismatique. 
Le soir venu, sentant que l’équilibre est parfaitement maintenu, il part retrouver Shimaï et Kibo au sein de leur habitation commune. Proche du lac Goruden, qui d’azur scintille le jour, et brille d’or au soleil couchant, la maison de tourbe, sans grande prétention, abrite la lignée des êtres qui régissent l’Univers. Des souches offrent aux visiteurs une assise confortable autour d’un feu de camp.
The Saint a une décision cruciale à leur annoncer.

The Saint

Fils de la terre, The Saint est le descendant d’une ancienne lignée de gardiens. Son nom d’enfance était Nomi. Il fut formé à la pensée Stoïcienne ainsi qu’à la méditation par son maître Sonkeï. Lorsqu’il se sentit prêt, Nomi se rendit au Temple Sacré pour recevoir la connaissance des anciens et recueillir les fruits de son entraînement.

STAGE 2

Lonely Guardian

Sous l’arbre le chaos se tait l’horizon vaste se déploie : il se décide

 

2. Lonely Guardian

Contemplant l’horizon à l’aube, The Saint médite, assis en haut de l’arbre triomphant. Il saisit l’un des fruits oranges de l’arbre et, en pressant fermement celui-ci, en extrait une graine, plus communément appelée « graine de l’âme ». Déposant cette graine sur un amas de feuilles séchées positionné au fond de son calumet, il peut enfin ressentir et apprécier les voix en présence. C’est devenu une habitude pour lui ; son calumet dégage une vapeur sucrée et aromatisée qui, dans les volutes, fait affleurer d’apaisantes visions. 
The Saint est un visionnaire et s’impose de ne jamais dévoiler la peur qui s’est instillée en lui. Du haut de son arbre mystique surplombant tout le monde visible, le protecteur demeure stoïque et droit, se remémore calmement les fracas qu’a connus l’Univers, et, loin de les fuir, tente de les faire siens.
« Ne jamais commettre d’erreur », telle est la devise de ce leader exemplaire et charismatique. 
Le soir venu, sentant que l’équilibre est parfaitement maintenu, il part retrouver Shimaï et Kibo au sein de leur habitation commune. Proche du lac Goruden, qui d’azur scintille le jour, et brille d’or au soleil couchant, la maison de tourbe, sans grande prétention, abrite la lignée des êtres qui régissent l’Univers. Des souches offrent aux visiteurs une assise confortable autour d’un feu de camp.
The Saint a une décision cruciale à leur annoncer.

The Saint

Fils de la terre, The Saint est le descendant d’une ancienne lignée de gardiens. Son nom d’enfance était Nomi. Il fut formé à la pensée Stoïcienne ainsi qu’à la méditation par son maître Sonkeï. Lorsqu’il se sentit prêt, Nomi se rendit au Temple Sacré pour recevoir la connaissance des anciens et recueillir les fruits de son entraînement.