GAME OVER

Exténué, entre la vie et la mort, il lui semble que tout est perdu. Il n’en croit pas ses yeux. Il revit en pire ce qu’il avait enduré lors de la destruction provoquée par Sonkei. La haine qu’avait éprouvée Kibo, désormais inconscient sur le sol, continue à éroder la rame de l’Univers. Le gardien est triste, et malgré ses efforts, vaincu, totalement dépassé par les événements. The Saint pleure à chaudes larmes pour la seconde fois de son existence. Sa mission protectrice lui a échappé. Il s’en veut terriblement.
L’Univers implose sous ses yeux voilés. Toutes ces haines et peines accumulées avaient créé une brèche dans le ciel qui dévoilait peu à peu, par l’accumulation des esprits sombres, une force monstrueuse et chaotique jamais vue auparavant. Face à une telle abomination, tout espoir avait chu. Une telle atrocité ne pouvait être contenue. Les esprits maléfiques tournoyaient autour d’eux dans une apocalyptique et inébranlable sérénade. Ils étaient perdus. L’Univers était perdu. 
Impuissant, résigné, The Saint accepte la fatalité : la disparition de son monde qu’il avait tant aimé se révèle inéluctable.

The Saint

Fils de la terre, The Saint est le descendant d’une ancienne lignée de gardien. De son nom de naissance Nomi, il fut baigné durant ses jeunes années dans la philosophie chamanique, sous l’enseignement de son maître Sonkeï. En perpétuelle quête de perfection, Nomi se rendit au Temple Sacré pour accéder à la connaissance des anciens et pu y recevoir les réponses auxquelles son maitre l’avait préparé.